Qui sommes-nous ?

Le premier numéro de la revue Hyperborée parut au printemps 2006, à l’initiative de Pierre-Emile Blairon. Dès ce premier numéro de 52 pages apparaît la signature de Paul-Georges Sansonetti.

L’éditorial de ce numéro 1 que vous trouverez en lecture libre sur le présent site explique le choix de ce titre.

La revue Hyperborée constituait elle-même l’héritage d’une revue précédente, de présentation plus modeste, Roquefavour, « revue de spiritualité de tradition européenne », fondée en 1994 (23 ans déjà au moment où nous écrivons !), toujours par Pierre-Emile Blairon.

8 pages pour le premier numéro, avec la collaboration de Robert Dun, dès le n° 1, et ensuite des signatures prestigieuses comme celles de Jean Mabire, de Dominique Venner ou Guillaume Faye et, déjà, celle de Paul-Georges Sansonetti. Roquefavour faisait paraître son dernier numéro, le n°18, en novembre 2003 avec 44 pages.

S’est ouverte entretemps ce qu’on a appelé « l’ère du numérique », qui remplace peu à peu l’ère de l’écriture, comme l’écriture avait remplacé la tradition orale, par facilité. « Visionner » une vidéo demande aujourd’hui beaucoup moins d’effort que de s’astreindre à lire.

Notre rôle, notre devoir, consiste à transmettre ce que nous savons avec le maximum d’efficacité afin de préparer le nouveau cycle et de contrer l’antitradition qui s’avance sous la forme du rouleau compresseur du « pire des mondes », uniformisateur et destructeur des hommes et de la nature, du sol et du sang, de la vie tout simplement.

Cette efficacité passe donc par internet. Vous trouverez bientôt sur ce site les vidéos enregistrées de nos auteurs et les films et images qui illustreront, aussi bien qu’un beau discours, les phases du combat que nous devons mener.